Rhume des foins

Dès que le pollen commence à s'envoler, la Suisse éternue

La nature s’éveille et le printemps s’installe gentiment. Le rhume des foins, ou l’allergie au pollen peuvent vraiment gâcher l’ambiance. Selon l’Allergy Center Switzerland (aha !), environ un cinquième de la population suisse est touchée par une allergie au pollen. Beaucoup sont touchés, surtout au printemps, mais certains souffrent jusqu’en automne. La saison pollinique commence de plus en plus tôt et dure de plus en plus longtemps. Heureusement, on n’est pas impuissant face à l’allergie, il existe de nombreux conseils de comportement et de nombreuses possibilités de traitement. Trouvez des faits intéressants sur le sujet et découvrez nos conseils et recommandations utiles.

Déclencheurs
Dans le cas d’une allergie au pollen, le système immunitaire réagit aux protéines réellement inoffensives du pollen. L’organisme voit une substance inoffensive comme les protéines du pollen comme un danger et active sa défense immunologique. Il libère de l’histamine, qui provoque les symptômes connus. Les causes du rhume des foins sont généralement le noisetier, le bouleau, l’aulne et le frêne ou les graminées ainsi que le pollen d’herbe à poux ou d’armoise.

La raison pour laquelle une personne a soudainement des réactions allergiques qu’elle n’avait jamais eues auparavant ne peut être prouvée à ce jour. Les allergies sont souvent dues à une prédisposition héréditaire, mais les facteurs environnementaux jouent toujours un rôle également.

Symptômes
Les symptômes peuvent être multiples. Les plus fréquents sont un nez qui coule ou une congestion nasale, de violents éternuements, des yeux rouges, larmoyants, qui démangent et brûlent, jusqu’à la conjonctivite. Des démangeaisons du palais et des oreilles, des maux de gorge, de la toux et des réactions cutanées ainsi que de la fatigue et de l’épuisement sont également possibles. Dans les cas les plus graves, l’asthme allergique peut s’y ajouter.

Allergies similaires
Le rhume des foins est la maladie allergique la plus courante. Mais en plus du pollen, d’autres allergies nous guettent. Des symptômes similaires à ceux du rhume des foins sont l’allergie aux poils de chat et aux acariens, qui sont également très répandus. En outre, les allergies dites croisées peuvent également se produire. Ici, les réactions allergiques sont causées par des protéines similaires, comme dans le cas de l’allergie au pollen. Elles peuvent être contenues dans les aliments, par exemple.

Nos conseils

Le moyen le plus simple et le plus rapide de soulager les symptômes est d’éviter le contact avec le pollen le plus possible. Il est presque impossible de l’éviter complètement, mais grâce à ces conseils, le contact peut être réduit :

  • Prenez une douche avant de vous coucher et lavez-vous ou brossez bien vos cheveux
  • N’enlevez pas vos vêtements dans la chambre
  • N’ouvrez la fenêtre que brièvement et faites des « courants d’air »
  • Montez un filet de protection contre le pollen sur la fenêtre
  • Utilisez un aspirateur avec une bonne capacité de filtrage et un filtre à pollen (filtre HEPA)
  • Si le temps est beau et venteux, ne sortez à l’air libre que pour une courte période
  • Portez toujours des lunettes de soleil
  • Déplacez les activités sportives à l’intérieur pendant la saison pollinique
  • Ne laissez pas les vêtements lavés et les draps de lit sécher à l’extérieur
  • Utilisez des purificateurs d’air pour réduire la charge pollinique à l’intérieur

D’autres conseils qui aident :

Renforcer le système immunitaire
Les personnes dont le système immunitaire est intact présentent généralement des symptômes plus faibles d’allergènes tels que le pollen. Il convient donc de prêter attention à leurs taux de vitamine C, de vitamine B et de zinc. Le calcium est également recommandé pour le rhume des foins. En raison de l’effet stabilisateur de la membrane cellulaire, les allergènes peuvent s’arrimer moins facilement à la cellule, ce qui réduit les réactions allergiques. En outre, des effets positifs peuvent être obtenus en régulant l’équilibre acido-basique avec une poudre de base. Les probiotiques et l’huile de cumin noir peuvent également soutenir l’organisme.

Quels pollens à quel moment ?
Dans le calendrier pollinique de Météo Suisse , vous pouvez vérifier quel pollen vole à quel moment. Vous pouvez également suivre les prévisions de pollen sur www.pollenundallergie.ch pour adapter vos activités en conséquence. Les journées pluvieuses sont idéales pour tout ce qui se passe à l’extérieur, car la pluie élimine le pollen de l’air.

Recommandations

Afficher plus