Grande vente de produits en liquidation
pillar_tfo_e-bike_2-1-2_reichweite_teaser-top.jpg

Voici la distance que vous pouvez parcourir avec votre vélo électrique

La plupart des vélos électriques ont une autonomie de plus de 100 kilomètres – du moins, la plupart des fabricants indiquent de telles valeurs. En réalité, les vélos électriques atteignent cette autonomie tout au plus dans des conditions de laboratoire. C’est-à-dire : s’il n’y a pas de vent de face et que le trajet est plat. Nous vous indiquons ici quelle autonomie vous pouvez effectivement attendre de votre vélo électrique et comment vous pouvez l’augmenter.

Autonomie réaliste

L’autonomie d’un vélo électrique dépend fortement des pièces installées et de l’environnement dans lequel on roule. Il n’est donc pas possible de définir une autonomie fixe, valable pour tous les vélos électriques. Mais le fait est que l’autonomie indiquée par le fabricant est généralement beaucoup trop élevée. Exemple : un vélo de ville électrique dont la tension de la batterie est de 36 V (volts) et la capacité de 10,4 Ah (ampères-heures) devrait, selon le fabricant, pouvoir parcourir plus de 100 km. Dans un environnement urbain avec un vent modéré, un conducteur de 80 kg et une vitesse moyenne de 15 km/h, nous ne pouvons toutefois compter de manière réaliste que sur une autonomie d’environ 40 à 60 km.

Plus le parcours est raide, plus le vent de face est fort et plus le sol est mou et irrégulier, plus l’autonomie diminue. Sur un chemin forestier en montagne et avec un vent modéré, le vélo électrique de l’exemple ci-dessus parcourrait tout juste 20 à 30 km avec le même cycliste.

Vous trouverez sur Internet des calculateurs interactifs d’autonomie. Grâce à eux, vous pouvez calculer l’autonomie réaliste du vélo de vos rêves.

Quels sont les facteurs qui ont le plus d’impact ?

Puissance de la batterie

Parmi les facteurs sur lesquels nous pouvons agir, la performance de la batterie est celle qui pèse le plus lourd dans la balance. La puissance de la batterie est indiquée en wattheures (Wh). Les vélos électriques actuels se situent dans une fourchette allant de 250 Wh à plus de 500 Wh.

La batterie supplémentaire est logiquement le moyen le plus simple d’étendre l’autonomie – car vous doublez ainsi la puissance de la batterie.

Style de conduite

Le style de conduite a également une influence importante sur l’autonomie de votre vélo électrique. Le style de conduite comprend

  • La cadence de pédalage
    Une cadence de pédalage plus élevée augmente l’autonomie. C’est pourquoi il est préférable de rouler à des vitesses élevées. À partir d’une fréquence de pédalage de 60 à 70 tours par minute, vous atteignez la plus grande autonomie.
  • Niveau d’assistance
    Plus le vélo vous assiste, plus l’autonomie diminue.
  • Vitesse
    Plus vous roulez vite, plus l’autonomie diminue.

Poids

Plus vous transportez de poids, moins vous allez loin. C’est pourquoi vous devez emporter le moins de bagages possible.

État du vélo

Un vélo électrique bien entretenu roule mieux. Certes, l’influence sur l’autonomie est faible, mais un entretien régulier du vélo est généralement judicieux.

L’effet le plus important est obtenu par une pression correcte des pneus. Pour pouvoir augmenter l’autonomie, nous devons veiller à ce que la résistance au roulement soit faible. La pression du pneu est indiquée sur le côté du pneu, avec une limite supérieure et une limite inférieure :

Pression du pneu sur le flanc

À l’intérieur de cette plage, vous pouvez choisir librement le gonflage :

  • Sur un sol irrégulier, par exemple des chemins forestiers avec des racines, une pression de pneu plus basse assure une moindre résistance au roulement.
  • Sur un sol plat ou sur l’asphalte, une pression de pneu plus élevée permet de réduire la résistance au roulement.

Environnement

L’environnement exerce la plus grande influence sur l’autonomie. Malheureusement, nous ne pouvons pas ou peu influencer ce facteur. Les facteurs environnementaux comprennent

  • Le terrain
    Plus vous roulez vite, plus l’autonomie diminue.
  • Le sol
    Plus le sol est mou et irrégulier, plus l’autonomie est réduite. C’est sur un asphalte intact que vous irez le plus loin, et sur un sol forestier mou que vous irez le moins loin.
  • Le vent
    Plus le vent de face est fort, moins vous irez loin.
Teaser-Simple-Ratgeber-E-Bike-Hauptseite.jpg
En route – à vélo électrique !
Guides autour du vélo électrique
Simple-Teaser-Velo-Hauptseite.jpg
Guides vélo
De A à Z – tout ce qu’il faut savoir sur le vélo

Partager l'article:

LinkedInTumblrRedditWhatsAppPrint

Commentaires