pillar_tfo_fit-gesund_laufband-kaufberatung_teasersimple-top.jpg

Aspects à prendre en considération pour l’achat d’un tapis de course

Le prix et le design ne sont pas les seuls éléments de différenciation des tapis de course. Et c’est heureux. Il existe des différences concrètes. Nous vous présentons sur cette page les six facteurs décisifs pour l’achat d’un tapis de course. Vous pourrez ainsi vous orienter dans la jungle des offres et trouver sans peine le tapis de course qui vous convient le mieux.

Les six facteurs les plus pertinents pour la décision d’achat sont les suivants :

Nous avons reporté ci-dessous les caractéristiques pour les quatre objectifs d’entraînement les plus courants :

Les objectifs d’entraînement arrivent en tête, de loin. L’utilisation de votre tapis de course variera en fonction de vos intentions. Si vous souhaitez par exemple faire quelque chose pour votre santé, un tapis de faible puissance, sur lequel vous ferez une demi-heure de marche rapide cinq fois par semaine, sera suffisant. Par contre, si votre but est de perdre du poids de façon méthodique, il vous faut un tapis de course plus performant.

L’encombrement tient compte de l’espace nécessaire pour l’appareil en service et de la place qu’il occupe une fois plié. Le principe est que plus le tapis de course est performant et professionnel, plus il est encombrant.

La portabilité va dans le même sens que l’encombrement, si ce n’est que l’attention se porte sur la facilité de déplacement et de transport de l’appareil. Si le poids du tapis de course est le facteur prépondérant ici, ce n’est pas le seul. La portabilité a son importance pour le rangement, mais aussi lorsqu’il s’agit de déplacer l’appareil dans une autre pièce ou en cas de déménagement.

Tous les tapis de course ne supportent pas le même poids. Votre masse corporelle peut donc s’avérer un critère important.

On entend par « accessoires » tous les outils offerts par l’appareil, qui s’ajoutent à sa fonctionnalité de base. Les programmes pré-définis font partie de l’équipement standard de tout tapis de course. Certains modèles proposent aussi des fonctionnalités plus sophistiquées, comme des haut-parleurs intégrés, des parcours virtuels, etc.

Le prix, pour finir, joue aussi un rôle majeur dans la décision d’achat d’un tapis de course. Pour simplifier à l’extrême, et comme on pouvait s’y attendre, plus l’appareil est performant et de grande qualité, plus il est onéreux.

Objectifs d’entraînement

Quelles sont vos intentions lorsque vous vous entraînez sur le tapis de course ? Souhaitez-vous bouger plus, perdre du poids, améliorer votre endurance ou encore muscler vos fessiers ? En fonction de votre objectif, vous ne vous entraînerez pas de la même façon, et les exigences à satisfaire par le tapis seront différentes.

 

Allure requise

Inclinaison

Cardiofréquencemètre

 

Marche

6 km/h max.

Jogging

6 à 16 km/h

Cour

16 à 22 km/h

S’entretenir physiquement

 

 

 

Perdre du poids

 

(✓)

(✓)

Travailler l’endurance

 

 

 

 

Se tonifier

(✓)

 

 

Dans les cases avec une coche entre parenthèses (✓), la fonctionnalité est en option sur le tapis de course. Autrement dit, un appareil sans inclinaison ni cardio-fréquencemètre peut être utilisé pour perdre du poids, mais l’entrainement sera moins efficace. Dans notre article « tapis de course : le b.a.-ba de l’entraînement », nous vous expliquons par le menu comment procéder concrètement pour les quatre objectifs.Aperçu des entraînements possibles pour les quatre objectifs

  • Pour un bon entretien physique, il est recommandé de faire chaque semaine 150 minutes de marche ou 75 minutes de jogging.

  • Pour perdre du poids, vous devriez vous entraîner au moins cinq fois par semaine à 75-80% de votre fréquence cardiaque maximale, de préférence avec une inclinaison. Voici la formule pour calculer votre fréquence cardiaque maximale (FCM) : FCM = 220 – âge.

  • La meilleure façon de développer l’endurance est de courir régulièrement à un rythme confortable sur des distances aussi importantes que possible, ou de courir deux à trois fois par semaine à un rythme soutenu sur une distance confortable, et de compléter ces séances par un « long run » hebdomadaire.

  • Pour se tonifier ou, autrement dit pour muscler les fessiers, il faut jouer avec l’inclinaison. Vous augmenterez la pente de 2% toutes les deux minutes, et la diminuerez ensuite de 2% toutes les deux minutes également.


Exigences selon l’allure

En fonction de l’allure requise (voir tableau), le tapis de course doit présenter un certain nombre de caractéristiques. Un rythme soutenu exige une surface de course plus importante pour éviter les faux-pas et les chutes. De plus, un moteur plus puissant s’impose pour pouvoir maintenir l’allure souhaitée. En ce qui concerne la puissance du moteur, les fabricants proposent deux valeurs : la puissance en continu et la puissance en pic. La première correspond à la puissance constante que peut développer le tapis sur une durée prolongée. Dans notre boutique, nous indiquons toujours la puissance en continu car la puissance en pic n’est guère significative. Les valeurs recommandées en fonction de l’allure sont les suivantes :

Marche

Jogging

Course


Vitesse

6 km/h max.

6 à 16 km/h

16 à 22 km/h


Puissance du moteur

1.75 à 2.00 CV

2.00 à 2.50 CV

2.50 à 3.00 CV


Largeur

40 à 50 cm

50 à 55 cm

50 à 55 cm


Longeur

120 à 140 cm

140 cm min.

140 cm min.

pour des personnes mesurant plus de 1,80 m

140 cm min.

150 cm min.

150 cm min.

Encombrement

Dimensions

L’utilisation d’un tapis de course n’est pas sans danger. Un faux-pas peut entraîner une chute. Un entraînement trop intensif peut être à l’origine de vertiges ou d’une légère désorientation, avec un risque augmenté de faire un faux-pas.

Pour réduire le risque de blessure en pareil cas, un espace suffisant séparera le tapis de course et les murs environnants. Vous prévoirez aussi assez de place derrière l’appareil, surtout si vous avez l’intention de vous entraîner à une allure rapide. Lors d’une chute à 18 ou 20 km/h, la personne est littéralement catapultée vers l’arrière. C’est pourquoi nous vous recommandons de laisser un espace libre de 2 à 2,5 mètres derrière le tapis. Sur les côtés, une distance de 50 centimètres à 1 mètre est souhaitable. Si vous disposez d’un espace plus important, c’est encore mieux.

Pour calculer la place nécessaire, additionnez l’espace disponible et les dimensions hors tout du tapis de course. Sur notre boutique, vous trouverez les longueur et largeur correspondantes dans les spécifications du produit. Exemple : un tapis de course d’une longueur hors tout de 2 m et d’une largeur hors tout de 0,8 m nécessiterait entre 4 et 4,5 m en longueur (longueur hors tout de 2 m + espace libre de 2 m ou longueur hors tout de 2 m + espace libre de 2,5 m) et entre 1,8 m et 2,8 m (largeur hors tout de 0,8 m + espace libre de 0,5 m à gauche + 0,5 m à droite ou largeur hors tout de 0,8 m + espace libre de 1 m à gauche + 1 m à droite).

Dimensions à l’état replié

La plupart des tapis de course actuels se replient. Ils prennent donc moins de place et se rangent après la séance. Les dimensions de l’appareil à l’état replié figurent dans les spécifications du produit. Vous y trouverez les largeur, hauteur et profondeur correspondantes.

Il existe deux grandes catégories de mécanisme de pliage :

  1. La surface de course est réduite de moitié ;
  2. La surface de course est conservée.

Les tapis avec surface de course réduite de moitié une fois repliés, sont très compacts et se logent facilement sous le lit, sous le canapé, ou encore dans un espace entre l’armoire et le mur. Le fabricant KingSmith est un précurseur pour ce mécanisme (voir illustration à gauche ci-dessus).

Sur l’autre système de pliage, ou bien la surface de course est déployée vers la structure de la console (voir illustration ci-dessus à droite) ou bien la structure de la console est rabattue sur la surface de course. Si ce mécanisme est un peu plus encombrant, la stabilité, en contrepartie, est supérieure car la surface de course est constituée d’un seul tenant.

Si vous avez des objectifs ambitieux et que vous prévoyez des entraînements intensifs, choisissez un tapis avec une surface de course d’un seul tenant. Mais si vous souhaitez principalement bouger plus, un tapis de course compact vous donnera satisfaction.

Portabilité

Avant l’achat, demandez-vous si vous aurez souvent besoin de déplacer votre tapis de course. Si vous n’avez pas beaucoup de place et que vous souhaitez ranger l’appareil après chaque séance, veillez à ce qu’il soit suffisamment léger. Le poids du tapis est aussi un facteur décisif lorsque vous déménagez dans un autre appartement ou dans une autre maison.

En ce qui concerne le poids, le principe est le suivant : plus le tapis de course est performant, plus il est lourd. Si vous avez des objectifs ambitieux, ne vous focalisez pas sur un appareil de faible poids.

Masse corporelle

Comme tous les tapis de course ne supportent pas la même charge, intéressez-vous au poids maximal admis. Les tapis de course les plus résistants peuvent supporter une charge de 150 à 170 kg.

Pour les personnes de plus de 100 kg, le moteur doit être, en outre, suffisamment robuste. C’est pourquoi nous recommandons pour la course une puissance en continu de 3 CV au moins.

Accessoires

Il s’agit de toutes ces choses qui confèrent une plus-value au tapis de course, sans être essentielles pour l’entraînement proprement dit. Pour autant, il ne s’agit pas de fioritures inutiles. Les accessoires sont destinés à rendre la séance plus intéressante et plus confortable, et à vous donner envie d’utiliser l’appareil. Au final, le meilleur tapis de course est celui dont vous vous servez régulièrement. C’est la seule façon d’atteindre vos objectifs d’entretien physique.

Parcours virtuels

Faire son jogging sur place en regardant un mur n’est pas ce qu’il y a de plus inspirant. C’est pourquoi le fitness virtuel a pris un essor considérable en quelques années. Le fitness virtuel se décline de différentes façons. Dans le cas du tapis de course, vous pouvez courir entre vos murs dans un paysage virtuel, vous mesurer à d’autres pratiquants, et analyser votre performance. Á l’heure actuelle, Zwift et Kinomap sont les deux leaders sur le marché des parcours virtuels.

Zwift

Zwift ressemble beaucoup à un jeu sur ordinateur. Les graphismes sont en 3D, ce qui présente certains avantages et inconvénients. D’un côté, le graphisme réagit très précisément à votre entraînement : si vous ralentissez, le déplacement à l’écran devient plus lent, si vous accélérez, l’image est plus rapide. Par contre, le graphisme n’est pas une représentation réaliste.

Le point fort de Zwift réside dans la « gamification » de l’entretien physique. Zwift fait du sport un jeu et incite ses utilisateurs à aller toujours plus loin. Si vous êtes en quête de motivation pour vous bouger, vous devriez la trouver dans Zwift.

Pour vous lancer, il vous faut un appareil avec un écran. Les tablettes et mobiles Android, iPhones, iPads, ordinateurs Windows et Mac, ainsi que les Apple TV sont pris en charge. Un tapis de course est également nécessaire. Certains modèles peuvent communiquer directement avec Zwift. Sur la page du produit, cette information figure dans la rubrique « spécifications » sous « entraînement virtuel .»

Pour les tapis de course non compatibles, il existe deux possibilités : ou vous vous procurez un podomètre, un capteur que vous installerez sur la chaussure et que vous connectez à Zwift, ou vous vous achetez une montre connectée compatible avec Zwift. Aujourd’hui, seul Garmin propose de tels modèles avec la Forerunner 945, la Forerunner 245 et la Forerunner 245 Music.

Kinomap

Kinomap, pour sa part, s’apparenterait plutôt à un lecteur vidéo d’entraînement interactif. Les utilisateurs de la communauté téléversent les vidéos de leurs parcours avec le profil de dénivelé et permettent ainsi à d’autres membres de parcourir ces itinéraires virtuels. La qualité des vidéos est variable, du fait qu’elles sont réalisées par des utilisateurs. En contrepartie, la collection est très importante. Que vous ayez envie de courir sur la plage, dans la forêt ou dans un canyon, ces décors époustouflants sont à portée de clic.

Pour vous lancer, vous avez besoin d’un mobile Android, d’une tablette Android, d’un iPhone, ou d’un iPad.

Certains tapis de course sont aussi directement compatibles avec Kinomap . Les modèles compatibles avec inclinaison automatique peuvent réagir au profil de dénivelé du parcours. L’expérience est un peu plus réaliste. Zwift n’offre pas cette fonction.

Pour les tapis non compatibles avec Kinomap, il existe une solution alternative, qui consiste à utiliser l’appareil photo du mobile ou de la tablette pour calculer la vitesse à partir des mouvements du corps. Important : la vitesse sert uniquement à l’analyse de votre séance. Les vidéos sont visionnées avec la rapidité d’origine.

Connexion à une ceinture cardio

La plupart des tapis de course sont équipés d’un cardio-fréquencemètre intégré. La mesure du pouls nécessite de toucher les surfaces de contact, ce qui perturbe le déroulé naturel du mouvement.

Pour davantage de confort, vous pouvez utiliser une ceinture cardio. Les tapis de course compatibles avec une ceinture cardio affichent la fréquence cardiaque sur la console. L’utilisateur peut ainsi optimiser son entraînement. Par exemple, pour brûler un maximum de graisses, vous devriez être à 75 ou 80% de votre fréquence cardiaque maximale.

Sur la page « produit » de nos tapis de course, nous vous précisons dans la rubrique « spécifications », sous « compatible avec une ceinture cardio », si vous pouvez connecter l’appareil à une ceinture cardio. Vérifiez aussi la technologie de connexion sur la ceinture cardio, et assurez-vous de la prise en charge de cette technologie par le tapis de course souhaité. Les trois technologies courantes sont Bluetooth, ANT+ et 5 kHz (Gymlink). Ces informations figurent sur la page produit du tapis de course, sous « spécifications » dans la rubrique « type de connexion ».

Vous pouvez aussi utiliser une montre connectée pour prendre votre pouls et lire la valeur directement sur l’afficheur. Mais il faut savoir que la mesure du rythme cardiaque sur une montre au poignet est moins précise que celle fournie par la ceinture cardio.

Amorti

Certains tapis disposent d’une surface de course avec un amorti particulièrement bon. Les impacts sur les articulations sont ainsi minimisés. Les fabricants emploient généralement leurs propres termes pour les systèmes d’amortissement. De même, il n’y a pas de valeur normalisée pour indiquer l’amorti. Nous signalons cependant les tapis avec un amorti particulièrement bon. Vous trouverez cette information dans les spécifications du produit, dans la rubrique « surface de course souple ».

Supports

S’hydrater suffisamment pendant l’entraînement sur le tapis de course est indispensable. Selon le caractère de l’utilisateur, un peu de distraction sera aussi opportune. Si vous prévoyez des séances intensives, veillez à ce que le tapis de course soit équipé d’un support de boisson tout au moins.

Ceux qui aiment se divertir avec le multimédia pendant l’entraînement opteront pour un tapis de course avec un support pour le mobile ou la tablette.

Nous mentionnons la présence de ces équipements sous « accessoires » dans les spécifications du produit.

Haut-parleurs

Si la personne ne se satisfait pas pleinement d’une simple distraction multimédia et préfère s’immerger dans une série, un film ou une musique, un tapis de course avec haut-parleurs intégrés peut être la solution. Et si vous souhaitez mettre le son à fond pendant l’entraînement sans déranger les voisins, les Sport-in-ears sont faits pour vous.

Programmes

Les programmes vous accompagnent avec des vitesses et des pentes pré-définies. Aujourd’hui, quasiment tous les tapis de course en sont dotés en standard. Certains tapis offrent la possibilité de créer votre propre programme. Cela permet d’adapter l’entraînement à votre rythme et à votre objectif individuel. C’est très pratique si vous souhaitez mettre en place votre programme de tonification personnel.


Prix

Comme on pouvait s’y attendre, plus le tapis de course est performant et de grande qualité, plus le prix est élevé. En gros, si vous souhaitez utiliser le tapis pour de la marche occasionnelle ou du jogging tranquille, vous pouvez choisir un modèle en-dessous de CHF 1000 sans risque de vous tromper. Par contre, si vous avez des objectifs plus ambitieux, il est préférable d’investir suffisamment. Les tapis haut de gamme vendus CHF 1500 ou plus possèdent de puissants moteurs, de plus de 3 CV, sont très résistants, offrent la possibilité de connecter une ceinture cardio et permettent de s’entrainer sur des parcours virtuels.

lp-2022-pillar-fit-gesund-TeaserSimple-backlink.jpg
En forme & en bonne santé
Découvrez le lien entre l'entraînement physique et la santé

Partager l'article:

LinkedInTumblrRedditWhatsAppPrint

Commentaires

Articles associés

Vous trouverez ici d'autres articles passionnants sur ce thème.