Sale
pillar_miwi_baby_erkaeltung_BR-PCL37-22-CP378.jpg

Que faire si mon bébé ou mon enfant a pris froid?

Votre bébé pleure plus que de coutume, sa température est élevée, son nez coule ou il tousse? Il est alors très probable qu’il ait pris froid. Les jeunes enfants ont en moyenne six à dix fois un refroidissement par an, bien plus souvent que les adultes. Cela est dû au fait que les petits doivent d’abord entraîner leur système immunitaire pour développer suffisamment de défenses contre les virus. Découvrez dans notre guide comment aider votre petit en cas de toux, de rhume, de fièvre et de maux d’oreilles.

Les virus sont souvent à l’origine du refroidissement, de la toux, du rhume ou des maux d’oreilles de votre bébé. Ils se transmettent d’une personne à l’autre, d’où l’importance de l’hygiène, comme se laver fréquemment les mains. Lors d’un refroidissement, les voies respiratoires produisent un mucus épais qui irrite les voies respiratoires. La toux ou le nez bouché sont des réactions naturelles du corps pour évacuer les mucosités et donc les virus.

Qu’est-ce qui aide en cas de rhume?

  • Veillez à l’hygiène, lavez-vous les mains plus souvent et jetez immédiatement les mouchoirs en papier utilisés.
  • Frotter avec des pommades bronchiques adaptées aux bébés et aux jeunes enfants, par exemple avec du thym et de la marjolaine. Les substances actives telles que le menthol et le camphre ne sont pas appropriées, elles peuvent provoquer des crampes respiratoires.
  • Veillez à maintenir un bon climat ambiant afin que les muqueuses ne soient pas trop sèches. Un humidificateur d’air ou des linges mouillés dans la chambre d’enfant peuvent aider. L’air trop sec du chauffage affecte les voies respiratoires.
  • Le liquide pour bébé aide à fluidifier le mucus épais, c’est pour cette raison que votre bébé/enfant doit beaucoup boire.
  • L’air frais fait du bien aux muqueuses, sortez avec votre petit·e chéri·e. Habillez le bébé en conséquence pour qu’il n’ait ni froid ni trop chaud.


Remède de grand-mère en cas de toux

Les tisanes ne conviennent pas toutes pour les bébés, les nourrissons sont souvent allergiques à certains composants végétaux. Prenez de préférence du thé de fenouil. Pour les enfants plus âgés, le thé au citron avec un peu de miel est efficace. Pour ce faire, versez le jus d’un citron bio dans un verre d’eau chaude et ajoutez un peu de miel. Aide aussi à lutter contre les maux de gorge. Une grande quantité de liquide aide à dissoudre le mucus et à l’expectorer, de plus les boissons chaudes apaisent les muqueuses et calment l’irritation de la toux.

Les enveloppements de la poitrine et du cou ne devraient être utilisés que chez les enfants à partir d’un an. Vous pouvez toutefois réchauffer une couche de gaze sur le chauffage et la placer sur la poitrine du bébé.

Enveloppements, cataplasmes et autres compresses: Coup d'œuil sur les meilleurs remèdes maison

IMPORTANT

Si la toux persiste, consultez impérativement un médecin. Les maladies telles que la bronchite, le pseudo-croup ou encore la coqueluche doivent absolument être traitées en conséquence.

Remèdes de grand-mère en cas de rhume

Traitez les bébés et les enfants avec des produits aussi doux que possible et non avec des sprays nasaux agressifs. Il est toutefois important, lorsque le nez est bouché, de le déboucher le plus rapidement possible afin de ne pas gêner la respiration. Malheureusement, les petits ne savent pas encore se moucher correctement. Si le mucus est suffisamment fin, vous pouvez l’extraire à l’aide d’un aspirateur nasal spécial. Veillez à nettoyer et à stériliser la tétine après chaque utilisation.

Les solutions salines physiologiques aident à fluidifier le mucus. Versez 1 à 3 gouttes dans chaque narine, laissez agir et aspirez doucement les sécrétions avec l’aspirateur nasal. Vous pouvez acheter la solution saline en unidoses ou la préparer vous-même très facilement:

Faire bouillir de l’eau et la laisser refroidir un peu. Dissoudre 1/2 cuillère à café de sel dans 1 tasse (250ml) d’eau tiède. La solution doit être fraîchement préparée tous les 3 jours afin d’éviter que des bactéries ne s’y installent.

La vaseline, le beurre d’anis ou le baume à l’angélique permettent de lutter contre un nez douloureux ou des lèvres sèches.

Surélevez un peu la tête du bébé lorsqu’il dort, cela facilite l’écoulement du mucus. Ne placez pas d’oreiller directement sous sa tête, placez plutôt une cale ou l’oreiller sous le matelas.

Bien que le remède maison suivant ne sente plus très bon dans la chambre d’enfant, il a fait ses preuves depuis longtemps: Placez un oignon coupé en petits morceaux juste à côté du lit, cela permet de dégager le nez et de calmer les voies respiratoires.

Température élevée ou fièvre

La fièvre toute seule n’est pas une maladie, mais une réaction de défense de l’organisme. L’augmentation de la température soutient le système immunitaire en favorisant la croissance des anticorps et en ralentissant la multiplication des agents pathogènes. Cependant, à partir d’une certaine température, elle peut aussi devenir un danger. Pour les bébés, il est préférable de prendre la température corporelle par voie rectale. Pour cela, mettez un peu de vaseline ou de crème pour bébé sur l’extrémité du thermomètre, cela facilitera l’insertion. Le thermomètre auriculaire et le thermomètre infrarouge pour le front sont pratiques pour une orientation rapide, mais n’ont malheureusement pas fait leurs preuves à cent pour cent, l’affichage est souvent imprécis.

Une température corporelle rectale normale se situe entre 36,5 et 37,5 degrés. Si vous prenez la mesure au niveau de l’aisselle, la température est inférieure d’un demi-degré à un degré. En fin de journée, la température corporelle est généralement plus élevée, prenez donc toujours la température le matin, à midi et le soir et notez la température relevée. Mais votre enfant n’a de la fièvre qu’à partir de 38,5°C ou plus.

36,5°C = température normale

37,6°C = température élevée

38,5°C = fièvre

39°C = forte fièvre

40°C = très forte fièvre

Que faire en cas de fièvre

    • Chaussettes au vinaigre ou enveloppements au vinaigre pour les mollets. A n’utiliser que chez les enfants à partir d’environ 1 an. L’eau ne doit pas être trop froide, l’idéal est qu’elle soit à la température du corps.
    • Bain à température descendante. Convient à partir de 6 mois environ. La température initiale du bain doit correspondre à la température actuelle du corps de l’enfant. Ajouter ensuite continuellement de l’eau plus froide. Ne pas dépasser 15 minutes de bain.
    • Veiller au repos au lit. Ce n’est pas toujours facile avec les enfants, mais le repos favorise le processus de guérison.
    • Boire beaucoup, un bouillon de poulet soutient le rétablissement
    • Air frais
    • Une bouillotte chaude, un oreiller aux noyaux de cerise et des couvertures chaudes aident à lutter contre les frissons.
  • La transpiration signifie que le corps lutte contre la maladie et veut faire sortir le corps étranger.

  • Attention aux maux d’oreille

En cas de douleurs aux oreilles, la prudence est de mise: un refroidissement peut rapidement se transformer en otite chez un bébé ou un enfant. Contrairement aux adultes, les enfants ont une trompe d’Eustache étroite et courte, ce qui facilite la tâche aux agents pathogènes. Les douleurs aux oreille sont très douloureuses et malheureusement assez fréquentes chez les enfants. Même si votre enfant ne tire pas ou ne frotte pas son oreille, celle-ci peut tout de même être enflammée. Il est rare qu’une sécrétion s’échappe de l’oreille.

Signes d’une otite moyenne

  • Fièvre, température élevée (moins fréquent chez les enfants plus âgés)
  • Pleure beaucoup, comportement agité, facilement irritable
  • Rhume, toux, amygdales enflammées
  • Touche plus souvent son oreille
  • Perte d’appétit

Que faire en cas d’otite?

  • Consultez impérativement votre médecin, il pourra déterminer s’il s’agit d’une otite virale ou bactérienne et prescrire un traitement adapté.
  • Les gouttes/sprays nasaux ou un rinçage à une solution saline permettent de décongestionner les muqueuses et de mieux aérer l’oreille.
  • Évitez les gouttes pour les oreilles et ne nettoyez pas les oreilles avec des tampons d’ouate.
  • En cas d’inflammation bactérienne, un antibiotique prescrit par le médecin est efficace.
  • Veillez à ce que l’eau ne pénètre pas dans l’oreille lorsque vous prenez un bain/une douche jusqu’à la guérison complète.
  • Bon rétablissement!
  • Nous vous souhaitons un prompt rétablissement de votre petit·e chéri·e. Consultez le pédiatre plutôt deux fois qu’une si vous ne vous sentez pas sûr·e de vous et ne savez pas ce que votre enfant a ou avec quoi vous pouvez le traiter.

Bon rétablissement!

Nous vous souhaitons un prompt rétablissement de votre petit·e chéri·e. Consultez le pédiatre plutôt deux fois qu’une si vous ne vous sentez pas sûr·e de vous et ne savez pas ce que votre enfant a ou avec quoi vous pouvez le traiter.

pillar-Grippe-Erkaeltung-TeaserSimple.jpg
Grippe & refroidissements
Nos conseils et recommendations

Partager l'article:

LinkedInTumblrRedditWhatsAppPrint

Commentaires