Gagnez chaque jour
kp-2021-radwechsel-TeaserSimple.jpg
Changer les roues comme un professionnel
Comment changer les roues sans peine, de façon sûre et en protégeant le matériel

Quand faut-il procéder à la permutation des pneus été-hiver ? Lorsque l’automne est là, jetez un coup d’œil sur le thermomètre extérieur avant de démarrer le matin. C’est généralement à cette heure que les températures sont les plus fraîches. Si la valeur indiquée est inférieure à 10°C, il ne faut plus attendre trop longtemps. Lorsque vous aurez pris une fois la route à une température inférieure à 7°C, il sera impératif de passer à l’action pour ne pas vous laisser surprendre par les premières gelées matinales. Au printemps, c’est la même chose : évitez de circuler trop longtemps avec les pneus d’hiver. Compte tenu de leurs propriétés, les pneus d’été offrent une meilleure adhérence lorsque les températures remontent. Il n’y a pas de date impérative pour la permutation des pneus été-hiver, que ce soit en automne ou au printemps. Le moment varie en fonction de la météorologie, mais aussi du lieu où vous habitez, et de la période de la journée durant laquelle vous êtes sur la route.

Vous effectuez deux changements de roue par an ? Une gelée inattendue ou un déplacement dans une autre région climatique pourrait vous obliger à permuter plus souvent ? Pour une souplesse optimale, il est conseillé de le faire par soi-même. Cela nécessite sans aucun doute quelques outils, mais aussi un minimum de savoir-faire. Vous trouverez l’un et l’autre chez BRACK.CH. Nous vous livrons dans cette page quelques conseils et vous présentons différents produits pour changer vos roues comme un professionnel.

Les règles essentielles en bref

La permutation des pneus été-hiver

  • Débloquer et serrer les boulons lorsque les roues touchent le sol
  • Utiliser la croix ou le tournevis à percussion pour le desserrage
  • Employer la clé dynamométrique pour le serrage
  • N’utiliser que des boulons appropriés
  • Nettoyer les surfaces de contact pour un fonctionnement optimal

Lire l’intégralité


Une adhérence optimale grâce à une pression et un profil corrects

  • Remplacer les pneus avant qu’ils ne soient complètement usés
  • Permuter régulièrement les pneus par essieu
  • Mesurer la pression de gonflage sur pneus froids
  • Recalibrer le système de contrôle de la pression de gonflage

Lire l’intégralité


Prévenir l’accident, sur la route comme dans l’atelier

  • Ne soulever le véhicule que s’il est stationné sur un sol ferme, avec le frein à main serré et une vitesse enclenchée
  • Positionner le cric sous le point approprié et utiliser une chandelle
  • Protéger les mains et les genoux
  • Contrôler le couple de serrage et la pression de gonflage

Lire l’intégralité

La permutation des pneus été-hiver

Avec le bon outil, ce n’est pas difficile de changer une roue. En suivant nos conseils, vous vous épargnerez les problèmes et les tracas. Vous protégerez le matériel, éviterez des blessures, et pourrez reprendre la route en toute sécurité.


Débloquer et serrer les boulons lorsque les roues touchent le sol

Pour remplacer une roue, il faut soulever le véhicule avec un cric – quoi de plus logique. Les boulons seront débloqués lorsque le pneu est encore en contact avec le sol. De même, pour le resserrage complet des boulons, on attendra que le véhicule repose de nouveau sur ses quatre roues. Les opérations de déblocage comme de serrage sont plus aisées lorsque la roue prend appui sur le sol car elle ne peut pas tourner librement. Veillez à ne redescendre complètement votre véhicule que lorsque tous les boulons sont correctement serrés. Il est plus facile de centrer la roue quand elle ne porte pas tout le poids du véhicule.


Utiliser la croix ou le tournevis à percussion pour le desserrage

La croix est l’outil habituellement employé pour desserrer des boulons de roue. Celle-ci peut être prolongée avec un levier pour débloquer des boulons difficiles à extraire. Mais c’est plus simple et plus rapide avec un tournevis à percussion, même si un modèle professionnel à air comprimé n’est pas indispensable. De puissants tournevis à percussion avec batterie sont disponibles dans le commerce. Avec un jeu d’embouts à revêtement caoutchouc, vous éviterez les rayures sur les jantes. Le boulon le plus haut sera ôté en dernier. Pour éviter que la roue ne glisse malencontreusement, plaquez-la avec la main contre le moyeu lorsque vous enlevez le dernier boulon. Attention : ne jamais utiliser la clé dynamométrique pour desserrer un écrou. Vous ne feriez qu’endommager l’outil.

Employer la clé dynamométrique pour le serrage

Pour le serrage des boulons, le « feeling » ne suffit pas. Il est important que tous les boulons soient serrés selon un couple précis car le comportement du véhicule et la sécurité en dépendent. L’emploi d’une clé dynamométrique s’impose ici. Reportez-vous tout d’abord au manuel de votre véhicule pour connaître le couple de serrage qui convient dans votre cas, puis sélectionnez cette valeur sur la clé dynamométrique. Resserrez les boulons avec le tournevis à percussion ou la croix jusqu’à ce que la résistance augmente. Terminez avec la clé dynamométrique après avoir fait redescendre le véhicule jusqu’à ce que la roue touche le sol. Un bruit de craquement se fait entendre lorsque le couple correct est atteint.

N’utiliser que des boulons appropriés

Tous les boulons ne sont pas identiques La longueur et la forme peuvent varier en fonction de la marque du véhicule, et selon que la jante est en acier ou en aluminium. Pour le montage d’une nouvelle roue, employez toujours les boulons associés à la jante, et n’oubliez pas de changer également les boulons lorsque vous remplacez une roue.


Nettoyer les surfaces de contact pour un fonctionnement optimal

Pour une application idéale de la roue contre le moyeu – et pour un fonctionnement optimal – les surfaces de contact doivent être bien propres, tant sur le moyeu que sur la roue. Nettoyez-les soigneusement avec une brosse métallique avant de monter la nouvelle roue. Profitez-en pour nettoyer aussi les boulons si besoin. Vous éviterez ainsi les problèmes lorsque l’heure sera venue de débloquer les boulons.

Outil de vissage

Afficher plus
Une adhérence optimale grâce à une pression et un profil corrects

Un changement de roue va de pair avec un contrôle du pneu. Pour une adhérence optimale et une conduite sûre en toutes circonstances, il est important que vos pneus soient dans un bon état général, et qu’ils ne présentent aucune craquelure. On veillera aussi à ce que le profil soit suffisamment profonde et que la pression de gonflage soit dans le vert. Veuillez respecter plus particulièrement les points suivants :

Remplacer les pneus avant qu’ils ne soient complètement usés

Pour ce qui est de la sculpture du pneu, la loi est relativement souple. Une amende est encourue lorsque la profondeur de la sculpture est inférieure à 1,6 mm. Une dégradation du comportement routier est déjà perceptible lorsque cette valeur est inférieure ou égale à 4 mm. La distance de freinage s’allonge, la traction diminue et le risque d’aquaplaning augmente. Si une profondeur de 3 mm est encore acceptable pour des pneus d’été, le remplacement s’impose lorsque cette valeur est de 4 mm sur un pneu d’hiver. Vous pouvez contrôler l’usure de n’importe quelle sculpture de pneu avec une simple pièce de deux francs. Insérez la pièce dans la rainure, avec la représentation de l’Helvetia tournée vers soi et le socle orienté vers le bas. Si celui-ci disparait dans la sculpture, c’est que la profondeur est de 4 mm minimum. Si le socle est visible, c’est que le moment est venu de remplacer le pneu.

Permuter régulièrement les pneus par essieu

Lors d’un remplacement de roue, il est recommandé de repérer sur le pneu la dernière position occupée (AvG, AvD, ArG, ArD pour « avant gauche », « avant droite », « arrière gauche », « arrière droite »). Lorsque vous permuterez de nouveau les roues, vous pourrez monter à l’arrière les pneus qui se trouvaient à l’avant, et inversement. L’avantage réside dans une usure régulière et une longévité supérieure du pneu. Il faut savoir que l’usure est plus importante sur l’essieu moteur. Si vous avez un doute, montez le pneumatique avec la sculpture la plus profonde à l’avant. Le marquage des pneus présente aussi un autre intérêt : il ne faut jamais intervertir les pneus gauche et droite, et inversement.


Mesurer la pression de gonflage sur pneus froids

Pour contrôler la pression de gonflage et la réajuster si besoin, vous pouvez faire un détour par la station-service la plus proche – ou vous équiper d’un compresseur. Vous profiterez alors d’indications plus fiables car la mesure de la pression s’effectue de préférence sur un pneu froid, c’est-à-dire lorsque le véhicule n’a pas encore roulé. L’échauffement du pneu a une incidence sur la pression. La pression de référence varie d’un modèle à l’autre. Jetez un coup d’œil à l’intérieur de trappe à carburant ou sur le côté de la portière du conducteur, ou consultez le manuel du véhicule.


Recalibrer le système de contrôle de la pression de gonflage

Les véhicules les plus récents disposent d’un système de contrôle de la pression de gonflage. On distinguera ici entre les systèmes direct et indirect. Un système indirect est recalibré d’une simple pression sur une touche après le remplacement de roue. Dans le cas d’un système direct, c’est plus compliqué. Le concours de votre garagiste peut s’avérer utile pour obtenir la bonne valeur et éviter une fausse alerte.

Cric et air comprimé

Afficher plus
Prévenir l’accident, sur la route comme dans l’atelier

Changer une roue, ce n’est pas sorcier. Pour autant, le moindre faux pas peut s’avérer coûteux, voire douloureux. Des mesures ciblées permettront d’éviter des problèmes. Faites comme les professionnels et appliquez quelques règles de base.


Ne soulever le véhicule que s’il est stationné sur un sol ferme, avec le frein à main serré et une vitesse enclenchée

Plusieurs conditions doivent être réunies avant de desserrer les boulons de roue et de placer le cric. Stationnez le véhicule sur un sol ferme et aussi plat que possible pour éviter un glissement malencontreux. Par exemple, le gravier ou la pelouse ne conviennent pas. Tirez le frein à main et enclenchez la 1ère vitesse (par exemple, on se mettra en position « parking » si la voiture est équipée d’une boîte automatique). Toutes ces précautions s’imposent dès lors que le véhicule doit être soulevé avec un cric.


Positionner le cric sous le point approprié et utiliser une chandelle

En plaçant le cric n’importe où, au petit bonheur la chance, vous risquez d’endommager votre véhicule. Reportez-vous au manuel d’utilisation ou recherchez les points de cric sur le châssis de votre automobile. Vous ne devriez pas avoir une confiance aveugle en votre cric. Si celui-ci cède, une chandelle placée juste à côté peut s’avérer salutaire. Une telle situation pourrait sinon avoir des conséquences coûteuses, voire même s’avérer dangereuse.


Protéger les mains et les genoux

Pour les personnes qui remplacent régulièrement des roues sur des voitures, l’acquisition d’une protection pour les genoux ou d’un siège peut s’avérer judicieuse. Ces équipements seront également appréciés pour accomplir d’autres tâches. Enfilez aussi des gants de travail. Non seulement vos mains resteront propres, mais elles seront aussi mieux protégées, en cas de pincement par exemple.


Contrôler le couple de serrage et la pression de gonflage

Divers facteurs physiques peuvent entraîner une modification du serrage de la roue et de la pression de gonflage peu après un changement de roue. C’est pourquoi il est important d’effectuer un nouveau contrôle après avoir parcouru une cinquantaine de km. Vérifiez le vissage avec une clé dynamométrique, et la pression de gonflage avec un appareil sur des pneus aussi froids que possible.

De précieux auxiliaires

Afficher plus

Tout pour l’auto chez BRACK.CH

Si le moment est venu de changer les pneus, profitez-en pour soumettre votre véhicule à un petit entretien et le mettre en condition pour affronter l’hiver ou le printemps. Pour ces deux saisons, les experts en automobile de BRACK.CH ont préparé des recommandations à votre intention. Cliquez ci-dessous et découvrez quelques produits phares de notre assortiment. Dans d’autres pages thématiques, nous soufflons quelques idées à ceux qui souhaiteraient partir à la neige en voiture, et prodiguons des conseils pour le ravitaillement des voitures électriques.

Autres conseils « do it yourself »

Vous voulez faire les choses par vous-mêmes pour ne pas être tributaires des services de tiers ? Vous préférez réparer les objets plutôt que les jeter ? BRACK.CH tient à votre disposition tout un assortiment d’articles pour l’atelier, ainsi que des conseils, des idées et des informations. Vous souhaitez aménager votre atelier ? Vous aimeriez en savoir plus sur les caractéristiques et l’utilisation de telles perceuses, chevilles et autres vis ? Puisez un savoir-faire et de l’inspiration dans nos pages thématiques.