pillar-camping-trinkwasser-teasertop.jpg

Rendre l’eau potable – voici comment procéder

Les personnes qui passent beaucoup de temps à l’extérieur, dans la nature, doivent à un moment ou à un autre remplir leur gourde. Mais prélever simplement de l’eau dans les ruisseaux, les rivières ou les lacs comporte des risques. En effet, des micro-organismes pathogènes peuvent être présents dans n’importe quel cours d’eau dans la nature.

80% des maladies liées aux voyages sont dues à l’eau contaminée. Une infection se manifeste généralement sous forme de diarrhée, mais dans le pire des cas, elle peut entraîner des maladies graves comme le choléra ou le typhus. Afin d’exclure tout risque de maladie, il convient de toujours traiter l’eau provenant directement de la nature. Cela peut paraître surprenant, mais même le ruisseau de montagne le plus clair peut présenter un risque de maladie. Par exemple, si un animal est mort à proximité du ruisseau, des agents pathogènes peuvent passer dans l’eau. Dans les eaux stagnantes, le risque de présence d’agents pathogènes est encore plus élevé, car l’eau n’est pas renouvelée et les agents pathogènes peuvent s’accumuler.

Traitement de l’eau – les méthodes en un coup d’œil

Vous trouverez ci-dessous un aperçu des différentes méthodes de traitement de l’eau – les valeurs peuvent toutefois varier pour certains produits. Nous abordons plus loin les différentes méthodes en détail.

Filtration

Désinfection

Filtre à bouteille

Filtre à pompe

Filtre gravitaire

Faire bouillir l’eau

Stérilisation par UV

Chimie (chlore)

Facilité d’utilisation

Le filtre doit être nettoyé de temps en temps

L’eau trouble doit être préfiltrée

Remplir la bouteille et boire

Pomper demande de la force musculaire

Remplir le sac et le suspendre

Nécessite un réchaud ou un feu ouvert

La broche doit être correctement immergée dans l’eau

Ajouter des pastilles ou des gouttes dans l’eau et attendre

Rapiddité

Buvable immédiatement

1 litre = env. 40 sec. à 2 min.

1 litre = env. 5 min

1 litre = env. 1 min + temps de refroidissement

1 litre = env. 90 sec.

1 litre = env. 30 min à 4 h

Poids

Poids supplémentaire des batteries / du chargeur

Compact

Pas d’altération du goût

✓*

✗**

Prix avantageux

* Certaines personnes trouvent le goût de l’eau bouillie fade. Une pincée de sel par litre peut y remédier.

** Le traitement donne à l’eau un goût de chlore. Celui-ci peut être éliminé à l’aide d’un produit anti-chlore


Choisissez bien votre source d’eau

Les méthodes de traitement de l’eau présentées ici sont très efficaces pour éliminer les plus grands dangers de l’eau. Notre propos ne consiste donc pas à déterminer si une méthode est plus efficace qu’une autre.

Mais étant donné que même le meilleur filtre n’offre pas une protection à 100 % contre tous les agents pathogènes, un risque résiduel subsiste. Plus l’eau est contaminée, plus le risque de contamination est grand. C’est pour cette raison que nous vous recommandonsde prendre de l’eau d’une source aussi propre que possible.

Autrement dit:

  • De l’eau aussi claire que possible
    Certes, l’eau claire peut aussi être contaminée, mais une eau très trouble, qui présente des dépôts visibles à la surface et qui sent mauvais, est très probablement contaminée.
  • Eau courante
    Dans les eaux stagnantes, les agents pathogènes peuvent s’accumuler et se multiplier librement. En revanche, dans les eaux courantes comme les ruisseaux et les rivières, il y a toujours un échange avec de l’eau fraîche.
  • Zones sûres
    Dans certaines zones, la probabilité que l’eau soit contaminée par des produits chimiques ou des matières fécales est plus élevée. C’est pour cette raison qu’il faut autant que possible éviter d’utiliser les sources d’eau qui se trouvent à proximité
    • de terrains de campings,
    • de sites miniers,
    • de terres agricoles et
    • de zones sans canalisation


Filtrer ou désinfecter

Les méthodes de traitement de l’eau peuvent être réparties en deux groupes principaux:


Filtrer

Le filtrage consiste à éliminer les corps étrangers de l’eau. Ainsi, l’eau trouble redevient claire et les micro-organismes restent piégés dans le filtre.

Les filtres sont surtout efficaces contre les protozoaires et les bactéries, car ceux-ci sont relativement gros et sont retenus dans le filtre. Les virus, en revanche, sont plus petits. C’est pour cette raison que les filtres ne protègent que contre 99,9...% des virus. Dans les régions particulièrement exposées – c’est-à-dire surtout dans les pays méridionaux et tropicaux – il vaut mieux préfiltrer l’eau et la traiter ensuite aux rayons UV.

Si vous voulez débarrasser l’eau des mauvaises odeurs, un filtre à charbon actif est la solution. Le filtre à charbon actif doit alors toujours être utilisé en complément avec un filtre en verre ou un filtre en céramique – ce sont les filtres qui sont généralement utilisés. Un filtre à charbon actif doit toujours être utilisé à titre de complément, car il n’est pas suffisamment efficace à lui seul contre les agents pathogènes. Les fabricants n’indiquent pas tous de manière bien visible si un filtre à charbon actif est installé. Il est donc recommandé de lire attentivement la description du produit.

Les filtres à charbon actif sont en outre capables d’éliminer certaines substances chimiques, contre lesquelles les filtres en verre ordinaires et les filtres en céramique sont moins efficaces, voire pas du tout. Toutefois, étant donné que même les filtres à charbon actif n’offrent pas une protection à 100 % contre toutes les substances chimiques, il faut toujours choisir la source d’eau avec soin.

Les filtres en céramique et les filtres en verre se distinguent en ceci que les filtres en céramique peuvent être nettoyés à maintes reprises, ce qui leur confère une très longue durée de vie. Les filtres en céramique sont donc particulièrement adaptés si vous les envisagez pour une utilisation prolongée. En revanche, les filtres en verre doivent être remplacés plus rapidement, mais ils possèdent une capacité de rétention plus élevée – autrement dit, ils offrent une protection légèrement meilleure contre les agents pathogènes.

Indépendamment du matériau du filtre, les modèles de filtres se distinguent surtout par la manière dont l’eau s’écoule à travers le filtre – ce qui entraîne certains avantages et inconvénients :


Filtre à pompe

Un homme filtre de l'eau avec un filtre à pompe Katadyn
© Katadyn

La pompe permet de filtrer de grandes quantités d’eau en peu de temps – les filtres à pompe conviennent donc bien si vous souhaitez traiter une grande quantité d’eau pour tout un groupe. Certaines pompes ont toutefois un mode de fonctionnement quelque peu âpre et demandent une certaine force musculaire. De plus, les filtres à pompe sont un peu plus encombrants que les autres méthodes de filtration.

Afficher plus

Filtres à bouteille et à poche

Une femme boit dans une bouteille filtrante de Lifestraw
© Lifestraw

Dans le cas des filtres à bouteille et à poche, le filtre est relié à un embout. L’aspiration par l’embout transporte l’eau à travers le filtre. Les filtres à bouteille et à poche sont compacts et très rapidement prêts à l’emploi – il suffit de verser de l’eau dans le récipient et vous pouvez déjà la boire. Certains modèles ont toutefois un débit plutôt faible. Il faut donc aspirer fortement sur l’embout pour faire passer l’eau à travers le filtre. Pour des raisons d’hygiène, les filtres à bouteilles et à poches ne doivent être utilisés que par une seule personne.

Afficher plus

Filtre gravitaire

Une personne installant un filtre par gravité de MSR
© MSR, Scott Rinckenberger

Les filtres gravitaires sont des sacs d’eau qui sont suspendus. La force de gravité pousse l’eau à travers le filtre. Par rapport aux filtres à pompe, les filtres gravitaires nécessitent toutefois plus de temps pour le traitement de l’eau – à titre indicatif, 5 minutes pour 1 litre d’eau. Mais selon le modèle, cela peut aller un peu plus ou un peu moins vite. Ils sont en général plus compacts que les filtres à pompe et faciles à utiliser – il suffit de remplir le sac d’eau et de le suspendre.

Afficher plus

Désinfecter

Lors de la désinfection, les agents pathogènes sont rendus inoffensifs. Les agents pathogènes restent dans l’eau, mais ne présentent plus de risque. Contrairement à la filtration, l’eau trouble reste trouble même après avoir été désinfectée.


Désinfection de l’eau trouble

L’eau trouble est nettement moins appétissante à boire que l’eau claire. Une méthode simple consiste à préfiltrer l’eau avec un morceau de tissu – par exemple un t-shirt usagé. L’eau devient ainsi plus claire.

De plus, une eau trouble a un mauvais impact sur l’efficacité de la désinfection. La raison est la présence de particules en suspension dans l’eau. Pour y remédier, il faut tenir compte de ce qui suit:

  • Lorsque vous faites bouillir l’eau, vous devez la préfiltrer avec une pièce de tissu.
  • Pour la désinfection au chlore, vous devez également préfiltrer l’eau avec une pièce de tissu et utiliser une double dose de chlore.
  • Pour la stérilisation par UV, vous devez préfiltrer l’eau avec un filtre spécial.


Faire bouillir l’eau

Un homme verse de l'eau d'une casserole dans un gobelet

Faire bouillir l'eau est la manière la plus simple de la traiter - tout ce dont on a besoin fait déjà partie de l'équipement standard en camping et en trekking: une casserole et un réchaud ou un feu ouvert.

Les avis divergent quelque peu sur la question de savoir combien de temps l’eau doit être bouillie. Ce qui est clair : plus on est en altitude, plus longtemps il faut faire bouillir l'eau. Ceci est dû au fait que plus l’altitude est élevée, plus le point d’ébullition est atteint rapidement. Ainsi, l’eau commence à bouillonner avant que la température nécessaire pour tuer tous les agents pathogènes ne soit atteinte. A une altitude de 0 m au-dessus du niveau de la mer, le point d’ébullition est de 100°C, à 3'000 mètres d’altitude, il est d’environ 90 °C.

Les «Centers for Disease Control and Prevention» américains recommandent ce qui suit:

  • A une altitude de 0 mètre au-dessus du niveau de la mer: Faire bouillonner l’eau pendant 1 minute
  • A partir d’une altitude de 2'000 mètres au-dessus du niveau de la mer: Faire bouillonner l’eau pendant 3 minutes

Tenez en outre compte de ceci: Plus la quantité d'eau à bouillir est importante, plus il faut de temps avant que l'eau ne commence à bouillonner.

Certaines personnes trouvent l’eau bouillie fade. Si l’eau bouillie n’est pas à votre goût, ajoutez une pincée de sel par litre d’eau.

La mise en ébullition sur un réchaud à gaz ou à essence nécessite une grande quantité de combustible. Selon les cas, il peut donc être judicieux de recourir à une autre méthode de traitement de l'eau pour qu'il vous reste suffisamment de combustible pour cuisiner.

RéchaudPoêles

Afficher plus
Afficher plus

Stérilisation par UV

Steripen en application
© Katadyn

Lors de la stérilisation par UV, les virus, les bactéries et les protozoaires sont détruits par les rayons UV. Pour que les rayons UV puissent éliminer tous les agents pathogènes, l’eau doit être aussi claire que possible. Dans le cas contraire, les particules en suspension bloquent les rayons UV et empêchent l’irradiation de tous les agents pathogènes.

Les stérilisateurs UV sont certes compacts, mais ils requièrent encore des équipements supplémentaires tels que des chargeurs ou des piles de rechange. Selon le modèle et la source d’énergie utilisée, la quantité d’eau pouvant être traitée avec une charge de batterie ou d’accumulateur peut varier fortement. Certains modèles équipés de puissantes batteries au lithium peuvent par exemple désinfecter 150 litres – les modèles bon marché équipés de plus petites batteries ne peuvent désinfecter que 20 litres avec une charge de batterie.

Afficher plus

Désinfection chimique

Un homme désinfectant l'eau à l'aide de comprimés

Les désinfectants chimiques sont bon marché et très compacts. L’inconvénient est toutefois que certains désinfectants mettent relativement long à rendre l’eau potable. Dans les cas extrêmes, cela peut prendre jusqu’à quatre heures.

Micropur Forte – actuellement le seul désinfectant chimique disponible dans notre boutique – agit en 30 minutes.

Le traitement au chlore donne à l’eau un goût de chlore. Vous pouvez l’éliminer en utilisant un produit anti-chlore.

En plus des produits à base de chlore, nous avons des pastilles d’ions argent dans notre assortiment. Les ions argent empêchent les bactéries et autres micro-organismes de se multiplier – mais ils ne tuent pas les micro-organismes. C’est pour cette raison que ces pastilles ne peuvent pas être utilisées pour la préparation de l’eau potable, mais uniquement pour la conservation de l’eau potable.

Désinfection au chloreAnti-chloreConservation de l’eau

lp-2022-pillar-camping-TeaserSimple-backlink.jpg
En route pour l’aventure du camping !
Découvrez nos guides de camping

Partager l'article:

LinkedInTumblrRedditWhatsAppPrint

Commentaires